• Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon

© 2000 - 2019 par ère conseils 

Créé avec wix.com

Le COR fredonne le chant du cygne... la réforme bat de l'aile.

June 27, 2019

 

Le COR (Conseils d'Orientation des Retraites) affirmait en 2017 que l'équilibre budgétaire serait atteint en 2032. Le Président Macron avait donc prévu dans son programme une grande réforme systémique pour plus d'équité et de simplicité, sans problème de financement !
Or aujourd'hui, dans son dernier rapport de juin 2019, le COR revoit sa copie et annonce un équilibre budgétaire à l'horizon... 2046, si la croissance atteint 1,8%, 2056 avec 1,5% et 2070 avec 1% de croissance !

Conseils retraite : Confortez vos acquis ! Vérifier que vos droits sont bien enregistrés et faites-vous accompagner pour disposer de choix et vous projeter en toute sérénité !

 

Démarches retraites : En 2019, dès 55 ans, il convient de faire les démarches adéquates pour optimiser ses futures pensions. Les leviers existent, mais encore faut-il être éligible.


Les explications données, pour ce retour à l'équilibre plus tardif que prévu, sont illustrées, par exemple, par l'obligation d'intégrer le régime des retraites de la SNCF (après la réforme de la SNCF) au régime général : ajouter un déficit à un autre n'a jamais créé qu'un déficit plus important...

En outre, comme partout, la pyramide des âges étant ce qu'elle est, il y aura plus de cheminots à indemniser que de cheminots qui cotisent ... et qui cotiseront moins (le régime SNCF est très généreux) !


Il était aussi prévu la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires, qui ne va finalement pas s’opérer : un poids certain dans le budget.

 

Les hypothèses de croissance de 1.5% en 2056 et de 1% en 2070 démontre que nous aurons besoin d'un financement de 1% du PIB/an, qui est égal à 20 milliards d'euros (13.8% des dépenses de retraite (11.8% en 2070)), afin de régler le déficit.

D'ici 2022, si on ne change pas les conditions de retraite (taux de cotisation plus élevés, durée de cotisation, l'âge légal de départ à la retraite), le déficit peut passer de 0.2% à 0.4% du PIB/an (9 milliards d'euros).

Donc pour lancer une grande réforme systémique des retraites, il semble nécessaire de s'attaquer  dès à présent aux spécificités coûteuses de tous les régimes. Cependant, certaines mesures annoncées par le Président Macron doivent déjà être remises en cause, comme la revalorisation des retraites de moins de 1.000 et 2.000€ : elle coûterait 1.5 milliards d'euros dans le budget d'ici à 2020. Le gouvernement doit plancher sur des mesures économiques qui n'étaient pas prévu dans cette réforme systémique.

La réforme Touraine propose, dès 2020, d'allonger le nombre de trimestres nécessaires pour partir en retraite... Dans le match Delevoye / Touraine, les paris sont ouverts !

Dans cette réforme des retraites, il n'y pas que des problèmes financiers mais aussi des risques sociaux

L'unification de 42 régimes promet des changements et des déceptions pour tout le monde, notamment le changement de l'âge légal du départ à la retraite qui passerait à 64 ans (sous couvert d'une nouvelle dénomination, le fameux nouvel "âge pivot").

 

Il semble qu'à défaut d'un projet de loi de réforme systémique cet été, nous ayons une loi-cadre en fin d'année... pas de changement à prévoir avant les élections de 2020.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Prélèvement à la source - Prenez votre retraite en fin 2018 ou début 2019 !

June 15, 2018

1/2
Please reload

Recent Posts